Retour accueil

Vous êtes actuellement : ASH  / EVS/AVS/AED/AESH 


fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction

JOURNÉE D’ACTION AESH 8 AVRIL : UNE MOBILISATION VISIBLE ET AUDIBLE.

dimanche 11 avril 2021

"Celui qui combat n’est pas sûr de gagner, celui qui ne combat pas a déjà perdu." (B.Brecht). Les organisations syndicales FSU, CGT, FO et SUD-éducation ont eu raison de maintenir les initiatives prévues pour défendre les AESH.

La journée de mobilisation pour les AESH s’est déroulée dans le contexte particulier de fermeture de tous les établissements scolaires et de restriction des déplacements. Même si les différents rendez-vous étaient autorisés ainsi que se déplacer pour s’y rendre, la situation sanitaire a empêché une participation massive. Malgré tout, nationalement comme localement, nous avons eu raison de maintenir les rendez-vous prévus car cette mobilisation pour les AESH a été particulièrement bien relayée pas la presse et a permis une nouvelle fois de faire remonter les revendications au ministère.

Petite revue de presse

L’indépendant Narbonne : "Narbonne : Mobilisation pour les accompagnants des élèves avec handicap"

L’indépendant Carcassonne , cliquez ci-dessous

PDF - 1.8 Mo

France3 régions : Les AESH manifestent leur colère

Le 08 avril dans l’Aude

Dans l’académie de Montpellier, comme dans l’Aude, les organisations syndicales FSU, CGT, FO et SUD-éducation ont fait vivre les rassemblements prévus et ont été à l’initiative d’entrevues auprès des différent.es DASEN.

Dans l’Aude, deux rassemblements étaient organisés : un à Carcassonne et un à Narbonne. Les organisations syndicales FSU, CGT, FO et SUD-éducation étaient bien présentes pour défendre les AESH. Il est à souligner le soutien des parents d’élèves de la FCPE de l’Aude, avec la présence de sa présidente départementale au rassemblement narbonnais.

Une délégation intersyndicales a été reçue par la DASEN. Nous avons porté nos revendications sur le statut et la rémunération des AESH, leurs conditions de travail, la mutualisation et la mise en place des PIAL mais aussi sur les besoins d’accompagnement des enfants notifiés.

La DASEN nous a répondu qu’elle ferait remonter nos revendications au ministère via le rectorat. Concernant la mise en place des PIAL, elle nous a informé que la carte était finalisée et s’est dite convaincue que certains problèmes que nous avions pu signaler (changements d’affectation du jour au lendemain…) pourraient être réglés au niveau du PIAL. Pour la FSU, les PIAL ressemblent plus à un moyen de gérer la pénurie au niveau local.

Concernant les aides mutualisées, la DASEN a rappelé qu’il n’existait aucun niveau minimum horaire d’accompagnement. Pour la FSU, c’est bien le problème : les élèves notifiés voient leur nombre d’heures d’accompagnement diminuer et les AESH accompagnent de plus en plus d’élèves.

Il faudra d’autres journées d’action pour faire entendre nos revendications, c’est le sens du communiqué intersyndical national (lire ci-dessous).

C’est pourquoi les organisations syndicales audoises présentes le 08 avril, FSU, CGT, FO et SUD-éducation, donnent rendez-vous à tous les AESH et à tous les enseignant.es pour de futures mobilisations plus massives.

COMMUNIQUÉ INTERSYNDICAL NATIONAL.

Les organisations syndicales se sont rencontrées à Paris le 9 avril et ont publié le communiqué ci-dessous.

Contre la précarité, contre les PIAL : Des milliers AESH mobilisé-es partout le 8 avril !

Nous nous félicitons de la mobilisation des AESH ce jeudi 8 avril pour un vrai statut, une hausse des salaires, pour l’abandon des PIAL.

Malgré les conditions sanitaires exceptionnelles, des milliers de personnels se sont rassemblés partout en France. Ils ont manifesté leur colère face au mépris du ministre qui refuse de répondre à leurs revendications, qui les maintient dans la précarité et qui, par conséquent, maltraite les élèves comme les personnels.

Plusieurs délégations intersyndicales ont été reçues dans les DSDEN, Rectorats et au Ministère pour porter les revendications :
- Engager une revalorisation des salaires et la possibilité de temps complet pour permettre aux AESH de vivre dignement de leur travail.
- Abandonner les PIAL et la politique de mutualisation des moyens.
- Créer un véritable statut de la Fonction Publique pour reconnaître le métier d’AESH.
- Recruter massivement des AESH pour permettre aux élèves ayant des notifications d’être accompagnés à hauteur des besoins.

Le gouvernement doit dès maintenant apporter des réponses à ces revendications légitimes afin de reconnaître véritablement les missions des AESH et d’accorder les moyens nécessaires à l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

Nos organisations appellent les personnels à se réunir dès la rentrée afin de discuter des moyens d’action pour faire aboutir ces revendications.

Notre intersyndicale a décidé de se revoir la semaine de la rentrée pour envisager les suites de la mobilisation, y compris la grève.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 04 68 72 04 76 ou 07 67 30 91 28
- Mail : snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 04 68 32 07 99
- Mail : snu11@snuipp.fr