Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / MOUVEMENT DÉPARTEMENTAL 


COMPTE RENDU : RÉUNION TRS NARBONNE

jeudi 7 juillet 2016

Alerté par des personnels TRS de Narbonne 1 et Narbonne 2, le SNUipp-FSU11 les a réunis ce lundi 4 juillet.

Une réunion dédiée aux TRS pour évoquer leur statut, leurs conditions de travail.

Les points soulevés par les personnels présents témoignent d’une dégradation des conditions de travail des TRS et pour certains d’une atteinte à leur santé au travail :

Opacité des modalités d’affectations :

Aucun moyen de vérifier les affectations, effectuées en dehors de la CAPD et donc sans regard possible des délégués du personnels. Aucune garantie du respect des barèmes. Selon quelle règle les affectations ont été effectuées ?

Affectations effectués dans la précipitation et l’incertitude :

- traitement inéquitable et discriminatoire, restriction aux temps partiels : des TRS à 75 % ou à 50 % n’ont pas eu de choix de postes au même titre que tous les personnels à temps plein. Parmi les choix imposés : un mi-temps en ITEP.

- injonction contradictoire concernant les supports d’affectation : des TRS à qui la circonscription avait annoncé qu’ils conserveraient leur fractions de poste occupées l’année précédente, ont subi des modifications de dernière minute de leur poste et vu les fractions qu’ils occupaient jusqu’à présent proposées à des personnels à plus faible barème lors de la phase d’ajustement.

- modalités des TRS reçues de manière précipitée, sur les boîtes personnelles, à coup de téléphone à la va-vite, certains personnels en arrêt maladie n’ont quant à eux pas du tout été contactés par l’administration...

Sentiment d’être malmenés et déconsidérés par leur hiérarchie :

Stress, mises en arrêt de travail liées à la période d’affectations des TRS. Des personnels ont rempli des fiches du registre Santé et Sécurité au Travail qui seront évoquées lors du CHSCT.

Position SNUipp-FSU :

À la création des postes TRS en 2009, le SNUipp-FSU avait alerté sur la précarité de la mise en place d’un tel dispositif en terme de gestion humaine des personnels :

- disparité selon les circonscriptions

- aucun frais de déplacement

- opacité, atteinte au paritarisme

- dérogation au droit commun

Revendication portée en CAPD par les délégués du personnels du SNUipp-FSU11 :

Pérenniser les fractions de postes connues (décharges de direction) pour les regrouper en temps plein, afin de les proposer à tous les personnels dès le 1er mouvement, et à titre définitif.

Les points positifs de cette revendication :

- assurer la transparence et respecter le paritarisme : éviter un mouvement opaque effectué en dehors de la CAPD qui laisse la place à la cooptation, aux arrangements inéquitables sans respect de règles établies selon barèmes.

- garantir la pérennisation des mêmes fractions d’une année sur l’autre et permettre ainsi d’encourager la stabilité des équipes : éviter ainsi d’engendrer du stress chez les personnels dû à l’incertitude perpétuelle de la nature des supports.

- permettre aux personnels de toucher des frais de déplacement : assurer la dignité des personnels en évitant d’utiliser les personnels TRS comme variables d’ajustement.

Perspectives :

Le SNUipp-FSU accompagnera ces personnels dans la réhabilitation de leurs droits (temps partiels) et d’un statut digne :

- demande d’entrevue et courrier adressé aux IEN et à la Dasen, car ils représentent les garants de la gestion des personnels en terme de santé au travail

PDF - 84 ko
Courrier_SNU11_TRS_Dasen

- recours éventuel auprès du tribunal administratif sur le plan juridique

- vigilance et suivi des personnels par leurs représentants lors des instances CAPD et CHSCT

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 7


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr