Retour accueil

Vous êtes actuellement : RETRAITE  / Les retraités de la FSU 


À LA RETRAITE…MAIS PAS EN RETRAIT DES LUTTES SOCIALES !

lundi 23 mars 2015

RASSEMBLEMENTS MERCREDI 1er avril à 15h

À CARCASSONNE : Au Rocher de Lutte

À NARBONNE : Devant la sous-Préfecture

Les 16 millions de retraités, dans leur grande majorité, font partie des victimes d’une politique délibérément inégalitaire mise au service de la minorité privilégiée qui ne cesse de « se servir » en accaparant une part toujours plus grande des richesses produites par l’ensemble de la société.

Les gouvernements successifs de notre pays suivent le même leitmotiv, bien qu’ils s’en défendent : c’est la crise, on n’est plus assez riche pour maintenir un niveau de vie convenable pour tous, pour promouvoir partout des services publics performants, pour maintenir une assurance maladie de haut niveau accessible à tous, pour garantir des retraites décentes à tous les anciens travailleurs. Ben voyons !...

Par contre, ce même pays, est en mesure de verser un cadeau de bienvenue de 4 millions d’euros au directeur général de l’entreprise Sanofi dont le salaire mensuel sera de 245 000 euros pendant que ses salariés accumulent des semaines de grève pour une revalorisation de 120 euros d’une prime de poste. Voilà les dérives de notre système économique et politique. Voilà comment on dilapide en grande partie le travail fourni par les salariés et les chercheurs. Voilà comment on magnifie une entreprise dont les énormes profits résultent des agréments de l’assurance maladie, de cadeaux fiscaux et sociaux (Crédit Impôt Recherche ou Crédit Impôt Compétitivité Emploi), sans parler de l’usage de nombreuses filiales dans les paradis fiscaux.

Pendant ce temps, le pouvoir d’achat des salariés est en berne, leurs conditions de travail se dégradent. Pendant ce temps les retraités, citoyens actifs et utiles, moteurs de développement dans leur bassin de vie, sont au ban de la société et s’appauvrissent. C’en est assez de piocher dans les poches des retraités et des salariés quand on sait l’ampleur des profits des sociétés du CAC 40 et de la fraude fiscale, quand on connaît les 220 milliards d’aides publiques données aux entreprises dont 175 milliards iront aux actionnaires. Sans compter la loi Macron qui va abonder les mêmes poches… Avec ses alliés du Patronat, le gouvernement persiste à vouloir plus d’austérité, provoquant du désarroi pour ceux qui aspirent, à juste raison, au mieux vivre grâce aux fruits de leur travail.

Les pensions des retraités sont bloquées depuis avril 2013 alors que les ponctions se multiplient sur leur pouvoir d’achat sous l’effet de mesures fiscales et d’augmentations des dépenses contraintes. 10% des retraités vivent sous le seuil de pauvreté (dont beaucoup de femmes). Les retraites complémentaires et les pensions de réversion sont dans l’œil du cyclone.

L’accès aux soins et le droit à la santé deviennent de plus en plus difficiles avec les déserts médicaux, les dépassements d’honoraires et le désengagement de la Sécurité Sociale. Les mutuelles santé (dont la MGEN) vont revoir leurs tarifs à la hausse. Il faudra payer plus ou restreindre la couverture maladie.

Quant à la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, c’est l’arlésienne ! Sera-t-elle vraiment mise en œuvre au début 2016 ? Telle qu’elle est prévue, elle n’apportera que quelques améliorations pour la prise en compte de la perte d’autonomie, et c’est la taxe de 0,3% prélevée sur les pensions des retraités imposables qui assurera l’essentiel du financement. Rien n’est prévu pour améliorer l’accueil en EHPAD et les services à domicile souffrent du manque de personnels qualifiés. Le reste à charge pour les familles est le plus souvent insurmontable.

Après le 3 juin et le 30 septembre 2014, les retraités lancent une nouvelle mobilisation. Dans plusieurs départements, le 17 mars vient de voir plusieurs milliers de manifestants. Pour l’Aude, ce sera le mercredi 1er avril à 15h à Carcassonne au Rocher de la Lutte et à Narbonne devant la Sous-Préfecture. La FSU et ses syndicats appellent tous les retraités à s’y joindre.

Pour la Commission Retraités du SNUipp-FSU Aude

Alain CAZANAVE

Nb. Ces rassemblements dans l’Aude sont à l’appel de : CGT, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, LSR -

PDF - 89.4 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr