Retour accueil

Vous êtes actuellement : MÉTIER  / ÉDUCATION PRIORITAIRE 


TOUCHE PAS À NOTRE ZEP !

lundi 15 décembre 2014

La FSU Languedoc Roussillon appelle à un rassemblement devant le

Rectorat à Montpellier MERCREDI 17 DÉCEMBRE à 14H30

Les professeurs et membres du personnel de la zone d’éducation prioritaire du Viguier et les parents sont mobilisés car le collège et les écoles maternelles Ferry et Condorcet et les écoles primaires Pagnol et Ferry sont menacés de perdre leur label Éducation Prioritaire.

Une telle mesure entraînerait :
- Une augmentation des effectifs par classe
- Une diminution du nombre de classes
- Une diminution du nombre de professeurs
- Une diminution de personnels encadrants (surveillants, CPE)
- La disparition de l’accompagnement éducatif (aide aux devoirs, projets...).

Cette réduction des moyens aurait pour conséquence immédiate de mettre en péril la réussite scolaire des enfants et leur avenir. Ils refusent la perte de ce statut.

Ils ont raison de lutter ! Les personnels des écoles et collège du Viguier étaient à 100 % grévistes vendredi dernier et, avec les parents d’élèves, ont manifesté dans les rues de Carcassonne.

Lire l’article de l’indépendant

Voir le reportage de TV Carcassonne

Un peu partout en France, comme les collègues de la ZEP du Viguier, dans les banlieues de grandes villes ou des zones rurales, les personnels des collèges et des écoles et les parents d’élèves sont mobilisés pour protester contre la refonte de la carte de l’éducation prioritaire. Nous ne sommes pas seuls à lutter.

Le Viguier Carcassonne : l’action continue !

Signer la pétition en ligne

Lundi 15 décembre : Les parents appellent au blocage du collège à partir de 7h30

Mardi 16 décembre : action collège et écoles mortes, les parents d’élèves appellent à ne pas envoyer leurs élèves

Mardi 16 décembre : Nuit de lutte au collège, parents d’élèves et enseignants occuperont symboliquement les locaux en passant la nuit au collège.

Mercredi 17 décembre : Personnels des écoles et du collège et parents d’élèves se rendront au rassemblement devant le rectorat de Montpellier ; départ d’un bus à 12h devant le collège Alain.

LA REFONTE DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE PRÉFIGURE UNE CARTE SCOLAIRE DIFFICILE POUR TOUS.

Toutes et tous concerné-es. Sans doute, les enseignant-es se sentent-ils plus en légitimité de se battre là où les conditions de travail sont les plus éprouvantes, là où les élèves sont le plus en difficulté. Mais la réforme de l’éducation prioritaire telle qu’elle est annoncée par le gouvernement préfigure de sa volonté de s’attaquer à toute l’éducation nationale et la carte scolaire prochaine risque fort de le démontrer. Alors, au moment où le mensonge des 60 000 postes est commenté par nombre de média (lire l’article du Monde), nous serions toutes et tous bien inspirés de soutenir l’action de nos collègues du Viguier et de nous mobiliser avec eux pour exiger le maintien des moyens de la ZEP mais aussi les moyens de répondre à tous les besoins de notre département.

TOUTES ET TOUS À MONTPELLIER LE MERCREDI 17 DÉCEMBRE

Le 17 décembre, un Comité Technique Ministériel (CTM) rendra ses derniers arbitrages et arrêtera définitivement la carte de l’éducation prioritaire pour les 4 ans à venir. Comme nationalement, la FSU Languedoc-Roussillon appelle à se mobiliser ce jour-là pour exiger du gouvernement qu’il sorte du carcan budgétaire des 1082 réseaux d’éducation prioritaire.

APPEL DE LA FSU LANGUEDOC-ROUSSILLON

Éducation Prioritaire : Pour des moyens à la hauteur des besoins des élèves

Rassemblement devant le Rectorat, à Montpellier

mercredi 17 décembre à 14H30.

Aujourd’hui, nous connaissons les propositions ministérielles et académiques concernant les moyens mis à disposition de l’Education Prioritaire. Des établissements et des écoles intègrent les réseaux REP+ et REP, d’autres en sortent. Les écoles isolées et un certain nombre d’établissement ne sont pas éligibles car l’enveloppe globale est insuffisante. Ce n’est pas acceptable.

Dans le Gard, les communautés de Bagnols sur Cèze, de La Grand Combe, du collège Condorcet de Nîmes ainsi que celles de Lodève dans l’Hérault et du collège Alain à Carcassonne dans l’Aude n’acceptent pas cette situation et exigent d’autres moyens.

Pour la FSU avec les personnels, les parents et les élus la réforme de l’Éducation Prioritaire, qui s’inscrit dans la refondation de l’école, peut donner une vraie chance pour qu’aucun élève ne soit éliminé d’un parcours scolaire réussi.

La FSU Languedoc Roussillon appelle à poursuivre les mobilisations

La FSU Languedoc Roussillon appelle à un rassemblement devant le Rectorat, à Montpellier, mercredi 17 décembre à 14H30.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 6


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr