Retour accueil

RIS : NE CÉDONS PAS AUX PRESSIONS !

samedi 27 septembre 2014

PERSONNE NE PEUT ÊTRE ASTREINT À ASSURER L’ACCUEIL !

Plusieurs écoles nous ont fait savoir que, dans plusieurs cas de participation massive à la RIS du 1er octobre à Narbonne du SNUipp-FSU, il était demandé à un ou plusieurs collègues de rester sur l’école. Ceci est totalement contraire à notre droit syndical !

LES TEXTES

L’arrêté du 29 août 2014 et la circulaire d’application du 16 septembre 2014 relative au droit syndical dans le premier degré rappellent le droit syndical du fonctionnaire enseignant du premier degré.

Comme les textes qui régissaient ce droit avant 2008, les nouveaux textes rappellent que les RIS ne "doivent entraîner aucune réduction de la durée d’ouverture des écoles. Cette obligation impose que soient assurés l’accueil, la surveillance et l’enseignement des élèves."

Rien de nouveau sous le soleil ! Ces mêmes phrases n’ont jamais empêché, avant 2008, que tous les enseignant-e-s d’une même école participent ensemble à une même RIS et que la profession participe au RIS massivement sur le temps devant élèves.

QUE FAIRE ?

Aujourd’hui, les nouveaux textes abrogent la circulaire de 2008 et nous donnent à nouveau droit à 1 RIS sur temps élèves, il nous faut utiliser ce droit comme nous le faisions avant 2008 !

C’est à dire :

- Le SNUipp a informé de ses dates suffisamment à l’avance pour que l’administration ne soit pas prise au dépourvu.
- Vous avez averti l’administration au moins 48h avant la RIS ; l’IEN est au courant que toute l’école participera à la RIS. La balle est dans son camp.
- Vous avez donné le mot aux familles et vous vous êtes assurés que toutes les familles l’avaient bien reçu.
- Si l’administration veut assurer la continuité du service ou autre, à elle de faire. C’est l’administration qui a la responsabilité de la continuité de service : accueil, sécurité, enseignement au vu des informations envoyées individuellement par les collègues. Ne renversons pas les rôles !
- Nul ne peut être contraint à rester sur l’école.

TOUTES ET TOUS ENSEMBLE, FAISONS VALOIR NOS DROITS !

Aujourd’hui, les nouveaux textes abrogent la circulaire de 2008 et nous donnent à nouveau droit à 1 RIS sur temps élèves, il nous faut utiliser ce droit comme nous le faisions avant 2008 !

Ce que le rapport de force avant 2008 avait fait admettre comme le droit de tous, il nous faut à nouveau le regagner aujourd’hui, Alors, ce droit qui nous est que très partiellement restitué, il n’est pas question de le brader ! La RIS sur le temps élève nous appartient, c’est notre droit !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 6


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr