Retour accueil

Vous êtes actuellement : COMMISSIONS  / CAPD 


CAPD du 10 décembre 2013 : Compte Rendu

mercredi 11 décembre 2013

promotions 2013 2014

formation continue

postes adaptés

questions diverses

DÉCLARATION du SNUipp-FSU11 CAPD du 10 Décembre 2013

PDF - 11.6 ko
DéclaSNU11_CAPD10déc2013

PROMOTIONS 2013

Sur 1177 collègues promouvables, 532 ont pu bénéficier d’une promotion dont 131 à l’ancienneté. Nous avons, de nouveau, contesté ce système de promotions à plusieurs vitesses générateur d’inégalités et réaffirmé notre souhait d’un avancement identique pour tous au rythme le plus rapide. « Pourquoi ce qui est possible dans d’autres corps de l’Education Nationale ne le serait-il pas chez les enseignants ? » (extrait de notre déclaration)

Nous avons été confrontés cette année à un nombre important d’égalités de barème, l’administration a donc fait le choix de promouvoir en fonction de l’AGS puis de la date de naissance. Lorsque le processus est terminé il reste des reliquats qui permettent de promouvoir quelques collègues supplémentaires. Cette année ces reliquats, au nombre de 5, ont été utilisés pour pallier aux égalités de barème au 9ème (2 collègues supplémentaires ont été promus) et au 8 ème échelon (3 collègues) mais cela n’a pas été suffisant pour combler toutes les égalités . Des collègues sont restés non promus au 8ème, au 7ème au 6ème et au 5ème !!!

Les promotions des PE hors classe ont été étudiées également mais contrairement aux PE classe normale l’avancement est identique pour tous (la durée dans chaque échelon est de 3 ans). Il reste dans notre département de l’Aude 14 instituteurs. Deux collègues ont été promus cette année, au 10ème et au 9ème échelon.

TABLEAU RÉCAPITULATIF DES RÉSULTATS PROMOS 2013

JPEG

FORMATION CONTINUE

Deux stages à candidature individuelle seulement sont mis en place :

- "Ecole et cinéma", 10 places—9 retenus, qui aura lieu les 6 et 7 janvier 2014 à l’ESPE (IUFM) à Carcassonne.

- "Direction de choeurs d’enfants", 10 places—10 retenus, qui a eu lieu les 25 et 26 novembre 2013 à l’ESPE (IUFM) à Carcassonne.

Le SNUipp a dénoncé le faible nombre de stages à candidature individuelle cette année (22 à 25 les années précédentes), sans compter une durée dérisoire : 2 jours chacun.

Ces deux stages ont pu être programmés grâce à des "chartes", des financements extérieurs au Ministère de l’Éducation Nationale. Le désengagement de notre employeur est ici bien lisible. Le stage "Direction de chœur d’enfants" a été demandé par 25 collègues. Il n’a pas été reconduit pour un 2e groupe, comme cela se passait les années précédentes. Nous avons aussi dénoncé le faible nombre de places à ces stages, 10 cette année, 12 l’an dernier, 14 l’année précédente. Avec une brigade formation continue (TRBDFC) de 18 personnes, les enseignants de ce département devraient pouvoir accéder à une offre de stages au PDF bien plus large. Mais les TRBDFC sont détournés de leur fonction, puisqu’ils sont largement mobilisés pour remplacer les Professeurs des Ecoles stagiaires en formation initiale.

Monsieur Boban met en avant l’existence de stages "liaison école collège". Nous lui répondons que peuvent être volontaires seulement les enseignants de Cours Moyen, pas l’ensemble des collègues du département. Quelle offre de formation continue aurons-nous l’an prochain ?

Le DASEN nous apprend qu’il n’y aurait pas de plan de formation départemental l’an prochain, mais seul un plan de formation académique, dont les modalités restent à définir par Madame la Rectrice.

Des stages seront-ils programmés dans notre département ? Le SNUipp 11 avait déjà interpellé le DASEN sur ce point lors du conseil de formation de juin dernier. Si ce n’est pas le cas, nous avions déjà dénoncé l’inégalité de traitement organisée par notre ministère face à l’offre de formation, suivant notre origine géographique. Il serait tout à fait anormal que des stages académiques en présentiel proches de leur résidence administrative ne soient pas offerts à l’ensemble des personnels enseignants du premier degré de l’académie. Dans le cas contraire, ne pourront se former en stages en présentiel que des collègues proches de Montpellier...

POSTES ADAPTÉS

Le DASEN nous rappelle que les candidatures sur les postes adaptés sont transmises au rectorat et traitées sur l’académie selon un ordre de priorité de 1 à 4, qu’elles sont établies avec le médecin de prévention à l’issue d’un groupe de travail départemental et qu’il ne revient pas sur ces propositions. Le SNUipp-FSU réitère la demande faite dans la déclaration d’augmenter le nombre de postes adaptés pour pouvoir permettre à tous les collègues concernés de trouver des solutions face à leurs difficultés médicales.

QUESTIONS DIVERSES

Le SNUipp-FSU 11 souhaite faire le point sur les EAP, les Emplois Avenir Professeurs. Ces personnes sont des étudiants boursiers, niveau licence 2 ou 3, qui se destinent au professorat. Il s’agit d’un parcours professionnalisant (l’étudiant est en stage chez un enseignant confirmé environ 12 h par semaine) accompagné financièrement (bourse cumulable avec les autres aides étudiantes). Le département de l’Aude accueille 6 étudiants dans des écoles primaires : 1 à Montlaur, 5 à Carcassonne. Deux autres étudiants sont sous contrat dans le second degré.

Les délégués du personnel

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 3


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr