Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTIONS 


CORONAVIRUS : ACTIONS PROGRAMMÉES SUSPENDUES JUSQU’À NOUVEL ORDRE

mardi 17 mars 2020

Les communiqués de l’intersyndicale interpro nationale et ceux de la FSU.

COMMUNIQUE INTERSYNDICAL INTERPRO 16 MARS

ACTIONS PROGRAMMÉES SUSPENDUES JUSQU’À NOUVEL ORDRE

Face à la crise sanitaire mondiale obligeant chacune et chacun à respecter les consignes de protection pour contenir la propagation du virus, nos organisations syndicales et de jeunesse ont décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les actions programmées.

Ainsi, elles décident de reporter la « vraie conférence » prévue pour se tenir le 24 mars prochain et à laquelle d’ores et déjà des experts d’horizons divers avaient donné leur accord.

De la même façon, elles reportent la mobilisation sous forme de grève interprofessionnelle annoncée et en cours de préparation pour le 31 mars.

Elles demandent au gouvernement de prendre la mesure de la crise actuelle et de prendre en considération l’exigence de renforcement de notre système de sécurité sociale dont les retraites sont une partie essentielle. Celui-ci constitue à chaque moment de crise un filet de sécurité essentiel et ne saurait être affaibli. Elles réitèrent leur demande de suspension immédiate du processus législatf concernant la réforme des retraites.

L’intersyndicale n’en demeure pas moins mobilisée et convaincue de la nécessité d’obtenir le retrait du projet du gouvernement et l’ouverture de négociations permettant d’améliorer les droits à la retraite dans le cadre du système actuel.

Paris, le 16 mars 2020

COMMUNIQUE FSU 17 MARS

Mesures COVID-19 : la FSU mobilisée

Face à la crise sanitaire que traverse le pays, la FSU a évidemment fermé ses locaux, annulé ses réunions et demandé à ses militant-es de respecter les consignes de limitation des déplacements.

L’action de la FSU continue à distance, tou-tes les militant-es sont mobilisé-es, et particulièrement en cette période de sollicitation très forte du service public.

Protéger les agent-es en première ligne face à l’épidémie, c’est protéger l’ensemble de la population et c’est aussi leur permettre de bien faire leur travail au service de l’intérêt général. La FSU intervient à tous les niveaux pour que cette solidarité du pays s’organise. Les Lilas, le 17 mars 2020

COMMUNIQUE FSU 16 MARS

Face à l’épidémie, la mobilisation de tous les personnels de la Fonction publique doit être reconnue, rien ne doit les mettre en danger.

Le secrétaire d’État à la Fonction publique a réuni les organisations ce lundi matin pour décliner, dans la Fonction publique, le renforcement des mesures pour freiner la propagation de l’épidémie de coronavirus, vous trouverez le compte rendu de cette réunion sur le site de la FSU. La FSU est intervenue pour rappeler l’importance du service public, la nécessité de concilier continuité du service public, protection des agents et respect de leurs droits. La non-application du jour de carence et la prorogation de tous les contrats arrivant à terme doivent être la règle. À cette heure, les réponses du secrétaire d’État ne sont pas satisfaisantes.

La FSU exige que les personnels contractuel-les et vacataires puissent voir leur contrat prolongé, et qu’aucun personnel précaire ne reste sans traitement.

Dans cette période difficile, les agent-es de la Fonction publique sont particulièrement mobilisé-es, leur engagement et leur disponibilité dans l’effort collectif sont importants et ce malgré les difficultés matérielles qu’ils et elles rencontrent pour faire correctement leur travail.

En outre, les activités nécessitant la présence physique des agent-es dans les services doivent être réduites au strict nécessaire et impérativement assorties du matériel, avec les protections adéquates. La FSU demande à toutes les directions des services et des agences de l’État, ainsi qu’aux directions des collectivités territoriales, d’organiser les continuités de service nécessaires en faisant prévaloir le principe de précaution face à l’épidémie pour les agent-es comme pour le plus grand nombre. La FSU demande que soient effectivement appliquées aux agent-es les recommandations en matière de limitation des déplacements et de contacts, de limitation drastique des réunions, de recours généralisé au télétravail et, quand leur présence est requise, que toutes les protections soient mises en œuvre. Conscient-es de leur responsabilité, les personnels mettent tout en œuvre pour assurer la continuité du service public avec les outils dont ils et elles disposent. Les personnels volontaires répondent en particulier à la nécessité d’accueillir les enfants des personnels soignants et médico-sociaux qui ne disposeraient d’aucune solution de garde, ils doivent bénéficier des protections nécessaires (masques, etc.), il est en revanche irresponsable d’exiger encore la présence des personnels dans les services hors situations nécessitant absolument une présence physique.

La FSU demande que les CHSCT soient réunis à distance à tous les niveaux pour prendre en compte toutes les situations et pour une gestion rapide et collective des urgences. Les Lilas, le 16 mars 2020

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 3


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr