Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTIONS 


FACE AU CORONAVIRUS , L’URGENCE N’EST NI LE 49-3 NI UNE RÉFORME DES RETRAITES À MARCHE FORCÉE !

jeudi 12 mars 2020

Contre l’instrumentalisation du coronavirus par le gouvernement, l’intersyndicale interpro nationale demande : "la suspension du processus législatif" sur la réforme des retraites.

Communiqué unitaire du 09 mars 2020

"FACE AU CORONAVIRUS , L’URGENCE N’EST PAS LA RETRAITE PAR POINTS !"

Le développement du coronavirus génère une situation d’urgence sanitaire. Les consignes générales pour limiter la propagation du virus, prévoient notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes mais, a priori autorise des manifestations. Cela va avoir un impact indéniable sur l’exercice des droits démocratiques fondamentaux : nombre de personnes vont éviter de participer dans les semaines à venir à toute initiative publique.

Dans ce contexte exceptionnel, l’urgence est bien d’endiguer le coronavirus et non pas le passage en force de la réforme des retraites par points, c’est pourquoi les organisations syndicales demandent la suspension du processus législatif.

Paris, le 09mars 2020

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 0


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr