Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTION 


LE 24 JANVIER : TOUS EN GRÈVE ! PLUS FORT.ES ENCORE QUE LE 5 DÉCEMBRE !

jeudi 16 janvier 2020

AGENDA DE LA LUTTE DU 17 AU 24 JANVIER : 45 jours plus tard, un mouvement majoritaire et inédit ! Nous sommes une force qui va ! Actions multiformes les 22 et 23 janvier (retraite aux flambeaux) et tous ensemble, préparer et réussir un grand 24 janvier, plus fort, plus massif, plus déterminé encore que le 5 décembre dernier !

LE 24 JANVIER, TOUJOURS LÀ, PLUS FORT.ES PLUS DÉTERMINÉ.ES QUE LE 5 DÉCEMBRE

L’édito de la lutte : Après 45 jours de lutte, soutenus par une intersyndicale nationale forte et déterminée (CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL, FIDL et UNEF), on est toujours là, depuis la mobilisation massive du 5 décembre. Les cheminots, les raffineries, des enseignants, des hospitaliers, tous en grève reconductible ont assuré la permanence de ce mouvement social inédit et majoritaire dans la population. D’autres secteurs continuent de rejoindre la lutte : avocats, EDF, radio France, médecins urgentistes,... Pour réclamer le retrait du projet de retraites par points ! N’hésitons pas, tous ensemble mobilisé.es au même moment, nous avons la force de gagner. Macron et son monde ne seront forts que de nos faiblesses. Alors restons déterminé.es ; ne nous laissons leurrer ni par les fausses victoires et ni par des revendications aux rabais mises en scène par les syndicats libéraux. Alors ne cédons pas aux menaces, mensonges et promesses de la propagande gouvernementale. Alors,... Ce 24 janvier (date d’examen du projet de loi en conseil des ministres), à l’appel de l’intersyndicale nationale, réussissons et amplifions un nouveau "coup de poing" type 5 décembre ! Le 24 janvier doit résonner comme une grande mobilisation générale  : toutes et tous concernées, TOUS EN GRÈVE ! Pour nous, pour nos enfants, nous ne braderons pas les conquêtes sociales ! On est toujours là, on lâche rien ! Et on luttera jusqu’au retrait du projet de réforme !

L’enjeu de la bataille sur les retraites. L’enjeu est bien que nous, enseignant.es nous remobilisions toutes et tous ensemble, en même temps que les autres professions, pour défendre ce qui nous relie, ce qui fait notre commun : un modèle de société fondé sur la justice sociale et la solidarité intergénérationnelle.

La France avec la sécurité sociale, son système de retraites et sa fonction publique constitue une exception et une chance issue du compromis de 1945 qu’il faudrait généraliser à tous les pays.

C’est bien un rapport de force entre les salarié.es et leurs employeurs au sortir de la guerre qui a permis la création de la sécurité sociale, du système de retraites intergénérationnel et de la Fonction Publique et qui a permis de sortir de la misère de millions de personnes dans un pays pourtant ruiné par l’un des plus importants conflit armé de l’histoire. Les avancées sociales ont toujours été le fruit de mobilisations sociales. Lien histoire Sécurité Sociale

Lire en bas de page le communiqué unitaire du 15 janvier 2020, "42 JOURS PLUS TARD : UN MOUVEMENT MAJORITAIRE ET INÉDIT !"

LES ACTIONS SE DÉCIDENT RAPIDEMENT, ON ESSAIE DE VOUS TENIR AU COURANT LE PLUS VITE POSSIBLE, PENSEZ À SUIVRE NOTRE SITE, NOTRE PAGE FACEBOOK ET VOTRE BOÎTE MAIL ...

SOMMAIRE DE CETTE PAGE
- 1 ACTIONS NARBONNE.
- 2 ACTIONS CARCASSONNE
- 3 COMPTEUR DE LA MOBILISATION 24 JANVIER
- 4 DÉCLARATION PRÉALABLE D’INTENTION
- 5 LETTRE AUX PARENTS
- 6 COMMUNIQUÉ UNITAIRE DU 15 JANVIER 2020

- 1) ACTIONS NARBONNE

mardi 21 janvier :
- 17h30 assemblée générale de grévistes Éducation Nationale ouverte à tous (salle Lacroix, Bourse du Travail) pour préparer nos actions.

jeudi 23 janvier : RDV à 18h00 à la médiathèque ! Retraite aux flambeaux de la lutte contre la retraite en lambeaux de Macron ! Apportez flambeaux, lampions, lampes frontales...pour dégager de nos lumières de progrès le ciel bas qui pèse sur nos retraites ! ...Et sans oublier maracas, sifflets, tambours, tam-tam, casseroles... pour déboucher les oreilles de ceux qui n’entendent pas encore notre détermination !

vendredi 24 janvier :
- 9h00 assemblée générale de grévistes Éducation Nationale ouverte à tous (salle Lacroix, Bourse du Travail)
- 10h30 Rassemblement médiathèque suivi d’une manifestation

- 2) ACTIONS CARCASSONNE :

mardi 21 janvier :
- 7h30 rassemblement devant le lycée Jules Fil de Carcassonne.

jeudi 23 janvier : RDV à 17h30 à la gare SNCF de Carcassonne Retraite aux flambeaux de la lutte contre la retraite en lambeaux de Macron !

vendredi 24 janvier :
- 12h00 AG éducation nationale, gymnase Buffon derrière la gare (à confirmer)
- 13h45 rassemblement devant la DSDEN, apportez vos livres et manuels obsolètes !
- 14h30 Manifestation Portail des Jacobins

-3) COMPTEUR DE LA MOBILISATION 24 JANVIER 2020 (Chiffrage anonymisé et globalisé)

Pour nous permettre de prévoir et d’annoncer la hauteur de la mobilisation, remplissez le formulaire flash en cliquant sur l’image ci-dessous.

-4) DÉCLARATION D’INTENTION : PRÉCAUTIONS À PRENDRE .

Rappel : Pour les enseignant.es des écoles, la déclaration d’intention mise en place sous la mandature Sarkozy, dans le cadre du SMA, est une atteinte manifeste au droit de grève. A l’occasion de cette bataille décisive sur l’avenir de notre système de retraite, le SNUipp-FSU rappelle sa consigne nationale d’abandonner cette procédure.

Toutefois, pour les collègues n’étant pas en mesure de mettre en œuvre cette consigne syndicale, nous rappelons que les grévistes informent l’IEN de leur intention de faire grève par fax, courrier ou mail (avec accusé de réception de votre mail) de préférence messagerie professionnelle, qui doit parvenir 48 heures avant le jour de la grève incluant au moins un jour ouvré.

C’est pourquoi, dans le cadre de ce mouvement reconductible, le SNUIPP-FSU11 appelle, dès maintenant, toute la profession à envoyer une déclaration d’intention qui couvre toutes les journées de grève à venir : du 14 janvier au 7 février 2020.

IMPORTANT : ENVOYEZ la déclaration préalable d’intention de grève avant mardi 21 janvier minuit pour être en grève le vendredi 24 janvier.


- déclaration d’intention reconductible à télécharger :

opendocument text - 17 ko

- déclaration pour le 24 janvier 2020 :

opendocument text - 16.6 ko

Cette déclaration préalable, obligatoire dans le premier degré, est contraignante mais n’entraîne pas de retenue sur salaire, c’est sur les signatures de présence ou absence lors de la journée dans un tableau rempli à l’école a posteriori que l’administration se base pour considérer les personnels comme grévistes ou non.

La mobilisation s’inscrit dans la durée, il est donc préférable de se préparer à un plan d’action se déroulant sur les semaines à venir.

-5) LETTRE AUX PARENTS

Propositions de lettre aux parents d’élèves à distribuer sous pli agrafé.

lettre pour la grève du 24 janvier 2020

Word - 15.5 ko

-6 Communiqué unitaire du 15 janvier 2020 : 42 JOURS PLUS TARD:UN MOUVEMENT MAJORITAIRE ET INEDIT !

La mobilisation se poursuit les14, 15 et 16 janvier pour le retrait du projet de réforme des retraites, entraînant chaque jour de nouveaux travailleur.euses, de la jeunesse,... De nombreuses initiatives se tiennent sur tout le territoire : grève, manifestations, rassemblements, piquets de grève, etc... rassemblant à nouveau plusieurs centaines de milliers de personnes.

Malgré les annonces du premier ministre et après 6 semaines d’un mouvement social inédit, dont nous nous félicitons,la population soutient toujours majoritairement la mobilisation contre ce projet absurde et injuste (60% de soutien, au baromètre Harris Interactive du 14 janvier). La communication gouvernementale visant à nous expliquer à nouveau que ce projet est « juste et simple » se heurte à une opinion publique qui voit bien qu’il s’agit de nous faire travailler plus longtemps pour des pensions plus basses.

Majoritaires ensemble, les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, MNL, FIDL exigent le maintien des régimes de retraite existants par répartition solidaire et intergénérationnelle, fondés sur un système par annuités.

L’intersyndicale porte des propositions pour améliorer les droits de toutes et tous dans le régime de retraite actuel. Elles s’appuient sur les cotisations sociales et les richesses créées par le travail.

Il faut augmenter les salaires dans le privé et les rémunérations dans le public, mettre en œuvre immédiatement l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes. Il faut développer l’emploi stable, mettre fin à la précarité particulièrement de la jeunesse et prendre en compte les années d’étude. Les plateformes numériques doivent être soumises à cotisation.

Nous exigeons la fin ou la compensation des exonérations patronales, la réorientation des crédits d’impôts aux entreprises vers le régime des retraites et l’élargissement de l’assiette de cotisations afin d’inclure tous les travailleur.euses dans le régime par répartition et d’éviter toute ouverture à la capitalisation. Il est indispensable de préserver les réserves de tous les régimes de retraite.

La lutte contre la fraude et l’évasion fiscale doit être une priorité avec l’instauration d’une contribution sociale pour la protection sociale sur les revenus du capital.

C’est pourquoi les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF, UNL et FIDL appellent à réunir des assemblées générales pour continuer et amplifier encore la mobilisation afin d’obtenir le retrait de ce projet et l’ouverture de véritables négociations sur la base de nos propositions.

Nos organisations appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié.es le décident. Elles appellent à des actions de grève, de convergences interprofessionnelles sur tout le territoire, les 22 et 23 janvier. Elles proposent d’organiser dans toutes les villes des « Retraites aux flambeaux »ou autres initiatives le jeudi 23 au soir.

Elles appellent à faire du vendredi 24 janvier, date du conseil des ministres qui devrait examiner le projet de loi, une journée massive de grève et de manifestation interprofessionnelle.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 0


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr