Retour accueil

Vous êtes actuellement : COMMISSIONS  / CTSD 


CTSD DE RENTRÉE DU 03 SEPTEMBRE 2019

jeudi 5 septembre 2019

I] CONQUES SUR ORBIEL

À l’interpellation de la FSU dans notre déclaration liminaire (lire ci-dessous) : "Pour répondre à l’inquiétude des parents d’élèves de Conques sur Orbiel, pouvez-vous nous garantir Mme la Directrice Académique que les enfants scolarisés dans cette école, et plus largement tous les élèves de la vallée de l’Orbiel, effectueront leur année scolaire en toute sécurité face aux risques sanitaires et écologiques liés à la pollution à l’arsenic et au risque de nouvelles inondations ? En outre, accèderez-vous à la demande de nos collègues de Conques de pouvoir bénéficier d’analyses et d’un suivi dans le cadre de la médecine de prévention ?" la DASEN répond qu’elle ne peut garantir que rien ne peut se passer. Par contre, les communiqués de la Préfecture et de l’ARS disent qu’il n’y a de l’arsenic qu’à l’état de trace. Le nettoyage et la mise en sécurité (enrobage, retrait des jardinières...) ont été effectués. Elle précise que d’après les médecins le risque se limite à l’ingestion et la sécurité par rapport à l’ingestion de terre se limite aux 0-6 ans ; la DSDEN de l’Aude par sécurité a étendu ce principe y compris aux élèves d’âge élémentaire. Les écoles donnent toute garantie de sécurité à l’heure actuelle. Concernant la question des personnels soulevée par la FSU, la DASEN répond que le médecin de prévention le Dr DE JONG avait été contactée par l’IEN de la circo et qu’un accompagnement était à l’étude même si, selon l’ARS, il n’y aurait pas de risque sur les adultes. Dans la vallée de l’Orbiel, la DASEN a établi la liste des écoles concernées par cette pollution : Conques, Lastours, Villaliers pas concernée car école en hauteur, Villegaihenc pas concernée par la zone d’épendage. Pour finir, les membres du CTSD votent à l’unanimité une saisine du CHSCTD sur le cas de Conques.

II] CARTE SCOLAIRE : ajustements

OUVERTURES  :
- Ouverture à l’école élémentaire L’OLIVETTE de VINASSAN (ouverture déjà effective depuis la rentrée avant la même le CTSD)
- Ouverture à l’école élémentaire ANDRÉ PIC de PORT-LA-NOUVELLE
- attribution d’une décharge de direction à l’école élémentaire ANDRÉ PIC de PORT-LA-NOUVELLE : 0,50. L’ouverture de classe entraîne un changement de groupe pour la direction de cette école qui passe à une décharge complète.
- Ouverture d’un 0,50 poste à l’hôpital de jour de Narbonne ( ce poste fera l’objet d’un appel à candidature)

FERMETURES :
- Fermeture du poste G de QUILLAN resté vacant à l’issue du mouvement.
- Fermeture du poste G de CASTELNAUDARY resté vacant à l’issue du mouvement.
- Fermeture d’un poste de remplaçant TRBD sur l’école maternelle SOL de NARBONNE Pour la FSU, nous considérons que, les postes G étant fermés définitivement, notre département est encore en recul sur la prise en charge spécialisée de la difficulté scolaire.

SITUATIONS À SUIVRE :
- Pour la FSU, nous avons demandé une ouverture sur une des 2 écoles élémentaires de COURSAN (MIQUEL et CHAVERNAC) afin de pouvoir abaisser les effectifs dans les classes de CP. Les fortes moyennes des 2 écoles de la ville ne permettent pas de trouver de répartition convenable pour abaisser le nombre d’élèves dans ce niveau. La DASEN s’est engagée à ouvrir un moyen provisoire pour l’année après consultation de l’IEN de la circonscription.
- Nous avons aussi défendu la situation de l’école maternelle MONTESSORI de NARBONNE. Située dans le quartier Razimbaud, cette école sera amenée à inscrire des élèves en provenance du nouveau quartier des Pléïades en plein essor : livraison de 400 logements dans le courant de l’année. Une ouverture de classe permettrait de poursuivre le travail de mixité entrepris par l’équipe pédagogique de l’école et d’abaisser une moyenne déjà très élevée (28 par classe). La DASEN s’engage à mettre à disposition un moyen provisoire si les effectifs augmentaient en cours d’année.

SITUATIONS REJETÉES :
- École élémentaire YVAN PÉLISSIER de CUXAC D’AUDE : Afin de faciliter le travail d’inclusion des élèves de l’ULIS dans cette école aux effectifs chargés, nous avons demandé une ouverture. La DASEN considère que cette situation ne nécessite pas de moyen supplémentaire au regard des taux pivots appliqués dans le département.
- École maternelle PETIT PRINCE de CARCASSONNE : 17 familles (18 élèves) habitant le secteur n’ont pu obtenir l’école faute de place et se voient contraintes de scolariser leurs enfants dans une autre école maternelle alors qu’un ou plusieurs aîné(s) sont scolarisé(s) dans l’école élémentaire La Gravette voisine du Petit Prince. La DASEN n’envisage pourtant aucune ouverture sur le secteur renvoyant la responsabilité à la sectorisation des écoles qui est du ressort de la mairie de Carcassonne.

III] CARTE SCOLAIRE : ULIS

À la demande de la FSU, la DASEN fournit un bilan des affectations au 2 septembre. Une nouvelle fois, nous constatons une grosse tension sur les ULIS collège : 243 affectations pour 18 ULIS soit une moyenne de 13,5élèves par dispositif alors que les recommandations officielles sont de 10. En outre, aucune solution n’a été trouvé pour les 10 élèves de Narbonne et Cuxac d’Aude qui, faute de place dans les ULIS des collèges de Narbonne, se sont vus proposés une affectation ULIS au collège de Port-La-Nouvelle ! Seuls 3 élèves ont accepté cette solution, 7 restent "sur le carreau" scolarisé en classe ordinaire de 6ème en attente d’une hypothétique place en ULIS l’année prochaine ! Pour la FSU, "il est inacceptable que des élèves en situation de handicap passent leur temps dans les transports ou bien perdent une année scolaire dans une classe ordinaire" (Lire notre déclaration ci-dessous). La DASEN se retranche derrière le manque de moyens attribué aux ULIS de notre département et au fait qu’il n’existe pas de sectorisation pour la scolarisation des enfant en ULIS ! Promesse nous est faite de remonter nos doléances. Quand on voit le battage médiatique du Ministre Blanquer autour d’une soit disant "rentrée inclusive", il serait grand temps qu’il se préoccupe de la réalité du terrain : et pour notre département de l’Aude, d’un manque flagrant de moyens en ULIS collège pour abaisser les effectifs à 10 et accueillir tous les élèves au plus près de leur domicile !

IV] CLASSE EXTERNALISÉE D’IME À NARBONNE

La DASEN refuse de répondre à notre demande d’information sur la mise en place d’une classe externalisée de l’IME sur le collège Montesquieu de Narbonne. Elle reporte l’information du CTSD à une prochaine réunion en présence de l’inspecteur ASH. La FSU regrette que des dispositifs, qui d’après la DASEN même risquent de se développer, puissent se mettre en place sans que les membres du CTSD en soient informés.

PDF - 108.2 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 5


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr