Retour accueil

Vous êtes actuellement : COMMISSIONS  / CAPD 


UNE CAPD INTENABLE

mardi 18 juin 2019

Quand l’administration méprise les personnels...

L’administration a tenu à convoquer une CAPD mouvement ce matin (avec déjà un mois de retard par rapport à la date initialement prévue) alors qu’elle semble incapable de fournir les documents de travail nécessaires au contrôle des opérations dans le délai prévu par le règlement.

En effet, c’est lundi dans l’après-midi que les délégués du personnels chargés de la vérification du mouvement ont été destinataires des documents de travail, partiels, erronés et incomplets.

Impossible dès lors de garantir la transparence et l’équité des affectations. Comment vérifier en une seule nuit les quelques 300 pages de documents ? Pour ces raisons, et attachés à ne pas laisser l’administration traiter les personnels avec ce mépris affiché, que les trois organisations syndicales représentées en CAPD (SNUipp-FSU, SE-UNSA et SNUDI-FO) ont décidé de boycotter cette instance.

Avec une animosité affichée, la DASEN nous a donné rendez-vous ultérieurement, en nous annonçant déjà, que la date de cette nouvelle CAPD ne serait pas conforme à nos attentes... Nos attentes ? Ce sont celles des collègues qui auraient sans doute espéré connaître leur future affectation avant la sortie des classes...

Déclaration de boycott :

D’un commun accord entre les organisations syndicales, les élus du personnel ont pris la décision de boycotter la CAPD du mardi 18 juin 2019.

Malgré le travail réalisé sur 2 jours avec l’administration pour vérifier chaque barème, nous ne sommes toujours pas en mesure de valider la mise à jour de ces corrections.

De plus, nous n’avons pas reçu les documents nécessaires à l’attribution des postes (dans un délai raisonnable), à savoir les postes bloqués des PES et les disponibilités acceptées qui nous permettraient de voir les postes libérés. Par ailleurs, les résultats des différentes commissions ont été donnés aux intéressés sans même avoir été diffusés aux représentants du personnel.

La circulaire du mouvement que nous dénonçons depuis le début s’avère inapplicable, en effet certains passages de la circulaire sont soumis à interprétation.

Ce moment important dans la vie et la carrière des collègues doit être étudié avec la plus haute vigilance.

Parce que nous sommes attachés au paritarisme, nous ne pouvons accepter d’entériner un mouvement bâclé, faute de temps.

Une conférence de presse a été convoquée afin de diffuser le mécontentement et l’exaspération de la profession le plus largement possible.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 0


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr