Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTION 


LE 13 JUIN : J’AI GREVE !

jeudi 6 juin 2019

Réunis en congrès national les militants du SNUipp-FSU ont décidé de lancer, le 13 juin, jour de réunion de la commission mixte parlementaire, un appel à la grève et aux mobilisations dans les écoles.

Alors que le Sénat a voté de nombreuses modifications apportées au projet de loi Blanquer, dont la suppression des EPLESF, la mobilisation reste à l’ordre du jour. Ainsi d’autres articles de la loi ont été maintenus, amendés ou ajoutés, avec au final un texte qui dessine un avenir inquiétant pour l’école et ses personnels. A cet objet de protestation, s’ajoute une série d’injonctions pédagogiques inquiétantes renforcées par le contenu de la circulaire de rentrée, ainsi qu’un contexte de dysfonctionnements dans le mouvement d’affectation des personnels.

Lire aussi :Loi Blanquer, ce n’est pas fini

Lire aussi : Rentrée, une circulaire bien carrée

Lire aussi :Mouvement : la grande pagaille !

Toutes ces raisons ont conduit le SNUipp-FSU réuni en congrès à Perpignan à appeler les personnels des écoles à la grève et aux mobilisations le 13 juin prochain, jour de la commission mixte parlementaire.
L’APPEL DU SNUipp-FSU REUNI EN CONGRES
JOURNEE NATIONALE DE GREVE ET DE MOBILISATION LE 13 JUIN, JOUR DE LA CMP, CONTRE LA POLITIQUE BLANQUER !

Le SNUipp-FSU, réuni en congrès à Perpignan appelle les personnels des écoles à se mettre en grève et à se mobiliser le jeudi 13 juin, jour de l’ouverture de la commission mixte paritaire qui examine le projet de loi Blanquer pour l’école. Cette journée nationale de grève et de mobilisations permettra de réaffirmer l’exigence d’abandon de ce projet de loi et la nécessité d’une autre école. Elle permettra plus largement de refuser l’ensemble de la politique éducative conduite actuellement, notamment les injonctions pédagogiques des évaluations ou de la circulaire de rentrée ou encore la gestion calamiteuse des personnels incarnée à travers les dysfonctionnements du mouvement d’affectation des enseignants.

MODALITES PRATIQUES :

- Pourcentage de grévistes : CLIC pour la grève ci-dessous D’ores et déjà, vous pouvez remplir le formulaire en cliquant ci-dessous pour nous permettre de prévoir le nombre de grévistes (chiffrage anonymé et globalisé). Il est important que nous puissions communiquer sur la hauteur de la mobilisation.

L’APPEL DU SNUipp-FSU REUNI EN CONGRES

- Déclaration d’intention : Les grévistes informent l’IEN de leur intention de faire grève par fax, courrier ou mail (avec accusé de réception de votre mail) de préférence messagerie professionnelle, qui doit parvenir 48 heures avant le jour de la grève incluant au moins un jour ouvré : avant lundi 6 mai à 23h59

Attention aux délais postaux et aux courriers déposés en mairie !

La déclaration d’intention doit obligatoirement comporter nom, prénom, affectation date et signature, il n’y a pas d’obligation d’utiliser le modèle fourni par l’administration.

Word - 11.5 ko

- Informez également cantine, étude, transport scolaire, piscine…

- La lettre aux parents :

Word - 10.9 ko

Les grévistes informent les familles dès que possible par écrit qu’il n’y aura pas classe dans le cahier de correspondance. Par contre, la lettre informant des motifs de la grève peut être soit distribuée à la sortie de l’école, soit transmise sous pli cacheté ou agrafé.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 3


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr