Retour accueil

GTAPA du 11 mars 2019

lundi 11 mars 2019

Le 11 mars 2019 s’est tenu le Groupe de Travail Académique pour les Postes Adaptés.

Etaient présents :
- Martine BOLUIX, Secrétaire Générale de l’Académie et de la DSDEN de l’Hérault, présidente.
- M. Coudert (bureau des affaires médicales)
- Docteurs Narboni et De Jong
- Les Assistantes sociales des départements
- Mme Hervieu, Conseillère pédagogique ASH du 30
- Mme Titet, IEN ASH du 48
- Les représentants des Organisations Syndicales : FO 2, SE-UNSA 4, SNUipp-FSU 4

Déclaration préalable du SNUipp FSU Académique

Le manque de moyens est devenu une constante insupportable dans l’Education Nationale. Et quand cela concerne la santé des personnels, c’est d’autant plus inacceptable. La disparition programmée des CHS-CT ne présage aucunement d’une amélioration positive. Les réponses apportées par la mise en place, en Lozère et dans le Gard, des EMRHP ne peuvent être satisfaisantes ni compenser le désengagement de notre institution. Ces équipes constituent essentiellement une aide pour les services administratifs mais les supports sont prélevés sur des moyens d’enseignement. La situation est aujourd’hui plus que critique : médecine du travail quasi-inexistante quand bien des personnels connaissent des conditions d’exercices très dégradées et voient leur santé en pâtir. Cette année encore, le nombre de demandes pour les postes adaptés augmente et le nombre de supports, constant, sera insuffisant pour répondre décemment à la situation de nombreux collègues. Le compte n’y est pas ! Le SNUipp-FSU revendique une médecine de prévention et de soin de qualité, à la hauteur des enjeux. On fait de plus en plus peser sur les personnels une bien trop lourde charge. Dans l’attente de changements nationaux, il faudra trouver, dans les départements, une réponse adaptée et humaine pour chaque personnel. A défaut, nous continuerons de dénoncer ce manque chronique de moyens, dans toutes les instances et assurément dans la rue le 19 mars !

Postes adaptés pour la rentrée 2019

L’académie dispose de 47 supports dont 38 supports adaptés sur dotation académique et 9 sur dotation ministérielle. 14 postes sont déjà occupés, il reste donc 33 postes à attribuer.

Pour cette année 86 candidats (contre 76 l’année dernière) :

- 58 nouvelles demandes - 28 demandes de maintien. - Sorties du dispositif volontaires ou non : 5

Au bilan  : tous les collègues relevant du Groupe I (très prioritaires) sont intégrés à la liste principale, avec quelques-uns du Groupe II (prioritaires) : soit 33 postes. Les autres collègues Groupe II seront sur la Liste Complémentaire (11 postes).

Certains collègues ont de plus été classés en groupe III (non prioritaire). NB  : les collègues classés dans le Groupe IV s’y trouvent car leur situation ne relève pas du poste adapté (maladie, soins...) i.e. la/le collègue n’est pas, socialement, médicalement, en mesure de travailler. Toutefois, ce classement n’est valable que pour la rentrée 2019. Selon l’évolution de sa situation, un-e collègue peut voir sa demande entrer dans le groupe I ou le groupe II l’an prochain.

Pour le département de l’Aude : sur 7 collègues ayant demandé un poste adapté, 2 obtiennent satisfaction car faisant partie du groupe 1 (très prioritaires).

Informations sur l’affectation sur un poste adapté, CLIQUER SUR LE LIEN.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 5


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr