Retour accueil

QU’EST-CE QUE LA CDAS ? (Commission Départementale de l’Aide Sociale)

mardi 19 février 2019

La CDAS se réunit plusieurs fois par an à la DSDEN de l’Aude pour étudier des demandes d’aide financière des personnels de l’Éducation Nationale.

Les représentantes FSU titulaires à la CDAS de l’Aude sont Isabelle Sarribouette (SNUipp-FSU) et Delphine Ben Youssef (SNES-FSU). Les suppléantes sont Marie-Clotilde Soubercazes (SNUipp-FSU) et Claire Borde (SNES-FSU).

N’hésitez pas à nous contacter en cas de besoin.

Retenez ceci : si vous avez des difficultés d’ordre financier ou besoin d’une aide, il faut vous adresser à l’Assistante Sociale des personnels de la DSDEN, Marine Jolivet, qui présente ensuite les situations et les propositions d’aides aux membres de la CDAS. La confidentialité est, bien sûr, respectée.

Assistante sociale de la DSDEN 11 :

Mme Marine JOLIVET Tél : 04.68.11.57.54 ce.dsden11-aspersonnels@ac-montpellier.fr

Compte rendu de l’assemblée plénière de la CDAS du 7 février 2019

Présentation des documents sur le bilan de l’année écoulée. Lorsque des cas exceptionnels se sont présentés (événements du 15 octobre), l’approbation des membres de la CDAS a été sollicitée par mail pour plus de rapidité, et cela a bien fonctionné.

Les demandes d’aides exceptionnelles sont passées de 47 en 2017 à 61 en 2018 et les aides accordées de 43 à 48. Les demandes concernent davantage d’enseignants avec augmentation des demandes sur le 1er degré (peut-être en raison d’une meilleure information).

L’assistante sociale signale que sur 93 personnes signalées sinistrées, 40 sont suivies par le service. Tous les dossiers des sinistrés qui vont passer en CDAS ont déjà reçu une aide de la CRIAS. Dans le profil des personnes aidées, on trouve tous les profils mais avec surreprésentation des personnes qui ont un prêt (et donc de revenus plus élevés).

Un fond de 40 000 euros supplémentaire a été débloqué pour faire face aux sinistres des agents mais cela n’a pas empiété sur le budget des autres situations.

Cette année (solde 0) tout a été dépensé (événements du 15 octobre).

Question d’un membre MGEN : comment expliquer le nombre de dossiers non accordés ? Réponse de l’assistante sociale et du Secrétaire Général : il y a parfois des demandes déraisonnables, ou des sollicitations répétées de la CDAS (donc rejetées) ou demandes qui relèvent d’autres organismes. Or, l’assistante sociale doit présenter tous les dossiers, même s’ils n’entrent pas dans le champ (exemple : les contractuels qui n’ont pas 6 mois minimum, les frais médicaux qui relèvent de la MGEN ; pour les sinistrés, parfois d’autres aides étaient préférables…).

Les demandes sont accrues cette année grâce à une meilleure implantation et réactivité du service.

Montant des budgets 2019 : 40 000 euros pour le public et 2000 euros pour le privé.

La MGEN évoque le réseau PAS mis en place par le ministère et la MGEN, cela concerne les troubles de la voix, les risques psycho sociaux, les troubles squelettiques. Il s’agit de prévenir ces 3 problèmes dans l’Éducation Nationale.

Dans l’Aude, pour les professeurs des écoles, a été faite une formation sur la prévention des conflits. Un réseau d’écoute avec numéro d’appel gratuit existe à la MGEN avec possibilité d’entretien par téléphone + accès à la psychologue MGEN : les 3 premiers rendez-vous avec la psychologue sont gratuits, et pas seulement en cas de problèmes professionnels. Mais peu de collègues savent que ça existe. Mais cette méconnaissance est valable pour toutes les aides sociales.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 3


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr