Retour accueil

JOUR DE CARENCE : les fonctionnaires encore pénalisé·es

samedi 15 décembre 2018

Le sénat a voté 3 jours de carence pour les fonctionnaires.

Le sénat vient, avec l’accord tacite du gouvernement, de sanctionner une nouvelle fois les fonctionnaires en allongeant le délai de carence.

Le Sénat a adopté un amendement du sénateur C Nougein (LR) portant de 1 à 3 jours le délai de carence pour les congés maladie. Si cela est loin d’être mis en place pour le moment, cela montre la haute opinion qu’ont certains-es sénateurs-trices des fonctionnaires...

"Il s’agit d’une mesure d’équité entre les salariés du secteur public et du secteur privé", explique le sénateur, et d’efficacité contre l’absentéisme. En janvier 2018, le gouvernement a rétabli la journée de carence que le gouvernement précédent avait supprimé en 2012. Le rétablissement de cette mesure devait rapporter 400 millions à l’Etat.

Faut-il rappeler que le jour de carence avait été mis en place en janvier 2012 à la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy, puis supprimé en 2014 sur la demande pressante de la FSU avec l’ensemble des organisations syndicales.

Les différentes enquêtes menées font le constat que la journée de carence a pour effet de réduire le nombre d’arrêts maladie de courte durée, mais que la santé des personnels se dégradant, ces arrêts sont alors plus longs (source INSEE). Le jour de carence produit donc l’effet inverse de l’objectif poursuivi en terme de réduction de l’absentéisme !

Cette décision est injuste pour les agents publics. Deux tiers des salarié·es du secteur privé ne subissent pas de perte de salaires du fait de conventions collectives qui versent une indemnisation pour ces journées. Or, dans la Fonction publique, la perte financière pour les agents sera bien réelle !

Il est inacceptable, pour tout·e salarié·e, de subir une baisse de salaire parce que l’on est malade ! C’est une double peine intolérable.

Mais cette mesure est loin d’être en place : l’Assemblée nationale avait retoqué un amendement similaire l’été dernier.

Il convient toutefois de rester vigilant·e et prêt·e à se mobiliser le cas échéant.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 3


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr