Retour accueil

Vous êtes actuellement : COMMISSIONS  / CTSD  / CARTE SCOLAIRE 


DES PROPOSITIONS QUI VONT DANS LE BON SENS : MAIS LE COMPTE N’Y EST PAS !

vendredi 16 février 2018

Ce jeudi 15 février 2018, CTSD de repli : Des propositions qui vont dans le bon sens mais faute de moyens le compte n’y est pas !

CTSD « de « repli » du 15 février 2018 :

Des propositions qui vont dans le bon sens mais faute de moyens le compte n’y est pas !

Après le vote unanime des organisations syndicales contre le projet de carte scolaire présenté au CTSD du 7 février, un nouveau Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) de "repli" a été convoqué ce jeudi 15 février. Lors de cette réunion, la DASEN de l’Aude a modifié son projet initial en essayant de répondre aux arguments et revendications portés par les représentant-es des personnels notamment celles et ceux du SNUipp-FSU et de la FSU. Dans les nouvelles propositions :

  • 5 nouvelles ouvertures de postes.
    - ouverture de classe à Montseret (RPI Thézan/Montseret)
    - ouverture de classe à l’école Jean Jaurès de Narbonne
    - Création de 3 postes de maître G implantés en RASED .un maître G implanté sur la maternelle Jules Ferry de Narbonne .un maître G implanté sur le RPI concentré d’Alzonne .un maître G implanté sur l’élémentaire Marcel Pagnol à Carcassonne.
  • Concernant le projet de fusion des maternelles de Quillan, après retour de la mairie de Quillan, la fusion se ferait sur la maternelle Louis Pasteur et non sur Paulin Nicoleau comme indiqué lors du précédent CTSD. L’opération engendrerait la fermeture d’un poste classe. Pour la FSU, il est regrettable de voir fermer une école, d’autant plus sur un territoire rural traversant des difficultés économiques où l’on connaît toute l’importance de maintenir les Service Public pour revitaliser le tissu social. Face à cet enjeu, la DASEN ouvre la possibilté d’éviter la fermeture du poste classe en évoquant la création d’un dispositif TPS sur la base d’un projet travaillé avec la municipalité. La balle est maintenant dans le camp de la mairie de Quillan !

Au niveau de la formation, la DASEN de l’Aude confirme le projet de création d’un pôle de formation AESH qui donnerait du temps à 3 enseignants ayant des compétences dans le domaine de l’AESH pour intervenir dans le cadre du plan de formation départemental.

La DASEN informe de la volonté de Madame Le Recteur de créer des postes de coordinateurs de réseaux écoles/collèges : 3 demi décharges (soit 1,5 postes) seraient implantés sur l’Aude (sur Narbonne, sur Carcassonne et 1 sur l ’Ouest Audois). Ce projet est suspendu à l’arrivée d’une nouvelle rectrice tout prochainement.Pour la FSU, l’heure n’est pas à gaspiller les moyens dans des postes de pilotage managérial du système ! La carte scolaire, avec son cortège de fermetures et son petit nombre d’ouvertures au regard des nombreux besoins, exige que les postes soient implantés dans les écoles !

Enfin, 12 postes de TRBD ont été implantés mais pourraient servir de variables d’ajustement : certains pourraient être fermés pour des ouvertures à venir.
- TRBD ASH rattaché EM Lamartine Narbonne
- TRBD ASH rattaché à EE Berthelo Carcassonne
- TRBD rattaché à EE Calmette Quillan
- TRBD rattaché à EE d’ Azille
- TRBD rattaché à EE de Leucate
- TRBD rattaché à E P de Villasavary
- TRBD rattaché à EP de Villeneuce la Comptal
- TRBD rattaché à EP de Barbaira
- TRBD rattaché à EE de Palaja
- TRBD rattaché à EE Giono à Carcassonne
- TRBD rattaché à EM Condorcet à Carcassonne
- TRBD rattaché à EE La Gravette Carcassonne

Nous avons aussi montrer la forte progression démographique sur le littoral avec la situation inquiétante des écoles de Narbonne qui sont très chargées. Cela nécessiterait la création de plusieurs classes tant en élémentaire qu’en maternelle. La situation de ces écoles qui pour quelques élèves de moins au moment de la carte scolaire vont avoir à subir une fermeture : leur moyenne remonteront tout de suite avec une répartition quasi infaisable sans cours doubles approchant les 27 ou 28 élèves, c’est le cas tout particulièrement de l’école de Gruissan.

Malgré les propositions constructives de la DASEN concernant les 2 postes créés et l’ouverture de 3 postes G, saluées par toutes les organisations syndicales, la dotation de 0 poste avec les trop nombreuses fermetures qu’elle entraine va dégrader les conditions de scolarisation dans notre département. Pour cette raison, une nouvelle fois, les organisations syndicales dont la FSU ont voté unanimement contre le projet de carte scolaire proposé.

Les rassemblements de Narbonne et Carcassonne, initiés par la FSU, FO, CGT et SUD, ont permis de réunir les écoles mobilisées et d’expliquer nos revendications auprés des Préfet et Sous-Préfet de l’Aude. Prochaine étape : le CDEN du 6 mars prochain en préfecture de Carcassonne où la DASEN devrait arrêter ses décisions.

CONCLUSION : nous devons rester mobilisés, parents et enseignants, tous ensemble pour dénoncer les fermetures de postes et les moyens insuffisants qui se traduisent par si peu d’ouvertures de classes. Il est temps de relever la tête et de réclamer des moyens pour le service public d’éducation garant de l’égalité partout sur le territoire.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 5


22 bis boulevard de Varsovie 11000 CARCASSONNE
- Tél. : 0468720476 --- Fax : 0468253595
- snu11@snuipp.fr


Agrandir le plan

13 rue des 3 moulins 11100 NARBONNE
- Tél. : 0468320799
- ulfsu-narbonne@orange.fr